Ploïdie

Ploïdie : n.f.  La ploïdie est le nombre d’exemplaires, dans une cellule donnée ou dans les cellules d’un organisme, de jeux complets des chromosomes du génome de ce type d’organisme. On désigne par n le nombre de chromosomes d’un seul jeu complet :
Une cellule est haploïde si elle possède 1 jeu complet, soit n chromosomes.
– Elle est diploïde si elle possède 2 jeux, donc 2 n chromosomes, organisés en n paires.
– Elle est polyploïde si elle possède au moins 3 jeux : triploïde (3 n chromosomes), tétraploïde (4 n chromosomes)…
– Elle est aneuploïde si le nombre de jeux de chromosomes est considéré comme « anormal », bien que généralement viable chez les plantes.
– Elle est hexaploïde quand elle possède un nombre de chromosomes multiple de six (six fois N).

La notion de ploïdie s’applique durant la vie ordinaire de l’organisme, notamment chez les plantes qui sont souvent polyploïdes, et chez qui c’est un facteur-clé d’apparition de variétés nouvelles, y compris et surtout chez les plantes domestiques. Mais la ploïdie a également un sens particulier durant la phase de reproduction : chez les organismes sexués, les gamètes (cellules sexuelles) possèdent la moitié du nombre de chromosomes de l’organisme futur ; lors de la fertilisation, le jeu redevient complet grâce à la fusion des gamètes en un zygote (cellule-œuf).