Folle-blanche

Folle-blanche : Comme son nom l’indique, la folle blanche est un cépage blanc. Originaire de l’ouest de la France, il servait à l’élaboration des eaux-de-vies de Cognac et d’Armagnac dès le 17ème siècle et était réputé pour sa finesse et son nez parfumé. Remplacé par l’ugni blanc suite à l’invasion du phylloxéra, la folle blanche est maintenant cultivée en petite quantité. Ce cépage blanc productif donne un vin très vif : le Gros Plant. Il est aussi utilisé, sous le nom de picpoul, pour l’Armagnac, et en Languedoc-Roussillon.Il a des grappes moyennes et compactes, à grains moyens, blanc verdâtre à maturité.
Il est d’origine charentaise et s’est développé au XVIe siècle pour la production d’eau-de-vie en Armagnac puis dans le Cognac. Mais il a été supplanté par l’ugni blanc. Aujourd’hui, il est connu sous le nom de gros-plant du pays nantais (Loire), un IGP (Indication géographique protégée) où il couvre 2800 ha. Il donne un vin peu alcoolique, légèrement acide, très minéral, avec un nez de fleurs blanches.Le Gros-plant du Pays nantais est un vin blanc vif, avec peu d’alcool mais à l’acidité marquée.
C’est un cépage aux grappes et aux baies juteuses, sucrées de taille moyenne à la peau blanche/verte. Son pire ennemi est la pourriture grise. Comme c’est un cépage précoce et que ses bourgeons sortent tôt, il redoute particulièrement les gelées de printemps. La folle blanche aime la taille courte, méthode qui limite la production des grappes de raisin mais en augmente la qualité. Elle préfère aussi les sols riches en minéraux.
En Californie, cultivé par le domaine Martini. Alias chalosse blanc.