Plantet

Plantet  : Le plantet ou seibel 5455 est un cépage noir hybride, croisement de seibel 4461 avec un hybride de vitis berlandieri et de Jacquez (hybride franco-américain, prohibé depuis 1935). On le doit à Albert Seibel (1844-1936), à Aubenas en Ardèche.  Il fut beaucoup planté  au moment de la reconstitution du vignoble après la crise du phylloxera et surtout entre les deux guerres. Les hybrides représentaient alors 25 % du vignoble français, se concentrant sur la façade atlantique, de la Loire aux Pyrénées. Le plantet à grosses grappes compactes et à petits grains noirs très pulpeux fut un bonheur pour les vignerons de tout l’ouest du pays.

Il ne demandait aucun traitement et ne craignait pas les gelées à cause de son débourrement tardif. Mais un seul bémol, son goût foxé ! Pour ceux qui le cultivent encore, il offre un vin parfumé, riche en alcool et en couleur, aux tannins plutôt discrets et à la bonne acidité. Il a servi surtout dans la production de vin de coupage. Certains vignerons disent que les hybrides ne doivent pas être travaillées comme les cépages classiques. Ainsi, une vendange en surmaturité permet d’obtenir des vins normaux sans arômes foxés. A maturité normale, le  foxé prend alors le dessus.