Sauce aux câpres sans câpres (recette)

Sauce aux câpres sans câpres (recette) : Prendre un litre d’eau ordinaire que l’on fait soigneusement bouillir. Quand elle est bien bouillie, prendre un deuxième litre d’eau que l’on fait tiédir au bain-marie. Ceci fait, on verse goutte à goutte un autre litre d’eau fraîche dans l’eau tiède pour faire une bonne liaison. On laisse légèrement épaissir sur le coin du feu. Pendant ce temps, il faut monter en neige un bon litre et demi d’eau, et l’on incorpore cet appareil dans la première préparation. Si la sauce est un peu ferme, il faut l’allonger avec un peu d’eau légèrement dégourdie pour éviter que cela attache. On doit ensuite enfourner à feu vif pendant quarante minutes. Puis il faut démouler, et pour clarifier un peu, délayer le tout dans un litre d’eau. On arrive alors ce qu’on appelle le « concentré de sauce aux câpres » qui, étant donné sa force et sa concentration, ne peut être utilisé tel quel pour les besoins de la cuisine. Si l’on veut s’en servir, il est indispensable de l’étendre avec de l’eau dans la proportion de gros comme une tête d’âne sur la pointe d’une épingle pour 10 litres d’eau. On obtient ainsi une sauce aux câpres très honorable et fort agréable au goût. Les personnes qui digèrent mal et qui ont un estomac délicat, si cela ne passait pas, n’auraient qu’à boire un verre d’eau (Pierre Dac – 1938).