Papillote

Papillote : n.f.  Une papillote est un mode de cuisson où le un mets est cuit et servi dans une enveloppe de papier sulfurisé ou de papier aluminium, ou des feuilles de bananier dans certains pays ou continents.
Les papillotes sont des feuilles d’emballage qui, une fois fermées, permettent de cuire les aliments à la vapeur en plaçant le tout au four ou au four micro-ondes. Les papillotes peuvent être en aluminium, en papier sulfurisé ou, plus inattendu, en feuilles de bananier ou de chou.
Il est possible de réaliser des papillotes avec plusieurs types de matériaux (papier sulfurisé, silicone, etc.) que l’on trouve très facilement en grandes surfaces. De nos jours, on privilégie le papier sulfurisé car la cuisson dans l’aluminium serait nocive.
Il est possible de réaliser des papillotes de poisson, de coquillages, de viandes ou encore de légumes.
A l’intérieur des papillotes, il est possible d’ajouter quelques herbes fraîches, des épices, des condiments ou un filet d’huile pour parfumer les aliments.
La cuisson en papillotes est un mode de cuisson simple et plutôt sain car il ne nécessite pas d’ajout de matières grasses. Il suffit de placer les aliments à cuire sur une feuille d’aluminium, de papier sulfurisé ou, comme on peut le voir en Asie par exemple, sur une feuille de bananier préalablement lavée. Ensuite, il n’y a plus qu’à refermer la papillote de la manière la plus hermétique possible avant de la placer sur une plaque pour aller au four ou au micro-onde. De cette manière, les aliments vont cuire avec la vapeur de leur propre eau, celle qu’ils vont dégager toute au long de la cuisson. Ce type de cuisson permet de conserver la saveur des aliments. Par ailleurs, le résultat n’est jamais sec mais toujours onctueux et juteux.
La papillote gonfle à la chaleur du four, et on la sert brûlante, avant qu’elle ne « retombe ».