Absinthe

Verre et bouteille d’absinthe

Absinthe : L’absinthe est un ensemble de spiritueux à base de plantes d’absinthe, également appelé « fée verte » ou encore « bleue ». En France, la législation interdisait l’appellation « absinthe » jusqu’en 2011, elle était alors appelée « spiritueux aux plantes d’absinthe ». En Belgique, entre 1905 et 2005, ont été interdits la fabrication, le transport, la vente et le débit de toute liqueur contenant de l’essence d’absinthe.
Origine de l’absinthe : L’origine précise de l’absinthe est incertaine. En Égypte ancienne, l’usage médical d’extraits d’absinthe est mentionné dans le Papyrus Ebers (entre -1500 et -1600). Pythagore et Hippocrate (460-377 av. J.-C.) parlent d’alcool d’absinthe et de son action sur la santé, son effet aphrodisiaque et sa stimulation de la création.
Les Grecs anciens consommaient également du vin aux extraits d’absinthe, appelés « absinthites oinos ». Le poète latin Lucrèce, au début du livre quatrième de son ouvrage « De la nature des Choses », mentionne les vertus thérapeutiques de l’absinthe, que l’on fait boire aux enfants malgré l’amertume du breuvage grâce à un peu de miel au bord d’une coupe.

Emplois culinaires et produits dérivés de l’absinthe : Avec la libéralisation de l’absinthe une multitude d’artisans et d’industries ont commencé à utiliser cet alcool ou cette plante dans leurs produits.
Entre autres :
Des chocolats : chocolat Douceur des Fées (à Fleurier, canton de Neuchâtel), Larmes d’Absinthe (Chocolats Villars).
Des pâtisseries : biscuits et macarons (Arnaud Lahrer), glace, sorbet et granité, parfumés à l’absinthe.
Des charcuteries : saucissons, saucisses sèche et terrines (Boucherie Bohren, Couvet).
Des boissons : bière aromatisée (Jenlain), liqueur à base de miel (Au gré des Saveurs, la Chaux-de-Fonds).

Citation du poète et romancier anglais Oscar Wilde (1854-1900) :
« Le premier verre d’absinthe vous montre les choses comme vous voulez les voir.
Le deuxième verre vous les montre comme elles ne sont pas.
Après le troisième, vous les voyez comme elles sont vraiment. Et il n’y a rien de pire ».

Citation de l’écrivain français Michel Houellebecq : « Ils se soûlaient exactement comme devaient le faire les mineurs du temps de Germinal – la ressemblance était encore augmentée par le retour en force de l’absinthe qui  atteignait des titrages d’alcool ahurissants, et permettait en effet de se torcher en un temps minime » in Sérotonine (2019, Flammarion).

Voir les anisés : Pastis et Pontarlier-Anis.
Voir aussi Absinthier sous Argot de bouche.

Achetez ici et eu meilleur prix du marché votre absinthe :

Achetez ici vos authentiques accessoires pour la consommation de l’absinthe :

Achetez ici vos indispensables articles de service à absinthe :