Monocotylédone

Monocotylédone : n. f. et adj. « Monocotylédone » se dit des plantes pourvues d’un seul cotylédon. Parmi les angiospermes ou plantes à fleurs, les Monocotylédones comprennent des végétaux dont la plantule typique ne présente qu’un seul cotylédon sur l’embryon, qui évolue en donnant une préfeuille (ou eophylle) .
On relève notamment parmi les monocotylédones :
– les orchidées, qui présentent des fleurs parmi les plus spécialisées pour la pollinisation,
– les palmiers ou Arecaceae,
– les bananiers (genre Musa)
– les graminées ou poacées, dont l’apparition est relativement récente dans l’évolution[réf. nécessaire] – les joncs, de la famille des Juncaceae.
(Les monocotylédones et les dicotylédones constituent les angiospermes).
Voir Dicotylédone.