Braquet

Braquet : Appelé aussi brachet, le braquet est un cépage noir très rare. Il trouve ses origines dans les Alpes Maritimes, particulièrement dans le domaine de Bellet où il est utilisé à Bellet pour sa finesse et sa longévité.
Les vignobles de l’arrondissement de Grasse l’ont aussi connu depuis fort longtemps. Ce plant se fait aussi connaître en tant que brachet ou encore bracelet.
Aimant les sols peu fertiles et secs des terroirs chauds, il bourgeonne précocement. Il n’est jamais trop tard pour le préserver de la pourriture grise. La maturité de la troisième époque hâtive laisse découvrir des grappes de taille moyenne ou grande. Les ailes sont courantes et sont parfois si grandes qu’elles coiffent les grappes principales. De longs pédoncules lignifiés supportent ces dernières qui sont compactes et pyramidales.
Le fruit, sphérique de taille moyenne, présente une pulpe juteuse sous une peau tendre, bleue ou noir violacé. Mieux apprécié lorsque vieilli, le vin issu du Braquet est peu coloré, aromatique et très fin. Des qualités qui lui valent une appellation d’origine contrôlée.
Il donne, avec le fuella, des vins somptueux. C’est un très  vieux cépage à grosses grappes et à grains moyens, d’un noir bleuté.
Il est très rare et se concentre sur une seule appellation, l’AOC Bellet (50 hectares en exploitation) sur les terrasses de la région niçoise, entre la mer et les Alpes du Sud. Ici, à l’ouest de la ville, dans les quartiers de Saint-Roman, Saquiers et Crémat, la vigne couvre les collines abruptes dominant la vallée de Var.
Le braquet (avec comme autre cépage, la folle noire) offre un vin confidentiel d’une rare finesse à la robe aux tons rubis intense et aux puissants arômes de rose sauvage, avec des notes d’épices et de poivre, voire de pinède s’il est élevé en fûts.