Chardonnay

Chardonnay : Le cépage Chardonnay est un cépage blanc bourguignon de qualité et peu productif, donnant des vins fins et aptes à vieillir. Son nom, il le doit à un petit village du Mâconnais, un peu excentré de ses deux terres d’élection, la Champagne et la Bourgogne.
C’est en Bourgogne qu’il fournit les plus grands vins blancs secs de France, mais il est cultivé un peu partout dans le monde entier avec des résultats plus ou moins heureux. Il donne les meilleurs résultats sur des sols argilo-calcaires et pierreux qui donnent à ses vins beaucoup de finesse. En Champagne, est parfois appelé pinot-chardonnay (alors qu’il n’appartient pas à la famille des pinots) ou épinette blanche. Il y constitue 24% de l’encépagement, et prédomine dans la Côte des Blancs. Il est aussi cultivé dans le Châblisois où il est appelé beaunois; dans le Jura (sous le nom de melon blanc) pour la production de mousseux en association avec le pinot noir; en Languedoc pour la Blanquette de Limoux en association avec le mauzac et le chenin; en Alsace où il peut entrer dans la composition du Crémant; un peu dans le Diois et en Savoie; un tout petit peu à Bellet; et enfin un peu en Anjou pour la production de vins blancs secs. Un village porte son nom près de Tournus. Il existe aussi un chardonnay rose, dont les baies deviennent rose foncé à maturité, et un chardonnay blanc musqué donnant aux vins un bouquet très particulier. Le chardonnay est de plus en plus utilisé dans les deux Amériques, avec des résultats d’une très grande diversité. Dans les zones à climat frais, il donne un vin de style Chablis. En Californie, les vins ordinaires peuvent être doux et présenter des arômes de fruits exotiques, mais les meilleurs résultats évoquent le Meursault. En Amérique du sud, c’est le Chili qui l’emploie le plus, et avec le plus de succès. Il est utilisé aussi en Australie, en Afrique du Sud, et en Nouvelle-Zélande. Alias aubaine, beaunois, melon d’Arbois, petite Sainte-Marie.