Chenin (blanc)

Chenin (blanc) : Le cépage Chenin n’est pas un cépage blanc  intrinsèquement très noble,plus connu sous le nom de pineau de la Loire. Mais il obtient des résultats remarquables en Val de Loire (Saumur, Touraine, Anjou), où il donne des vins fins et équilibrés. En Touraine, où il est aussi appelé pineau de Loire, le chenin blanc donne des vins secs en association avec le sauvignon : Jasnières, Vouvray, Montlouis. En Anjou, où l’on sait qu’il était déjà cultivé en 845, les Savennières, Coulée de Serrant, Roche-aux-moines, Coteaux du Layon, sont issus de chenin. Les Coteaux du Layon sont capables de produire des vins demi-secs, moelleux, ou liquoreux ! Azay-le-Rideau est également issu de chenin. Le chenin entre aussi dans les mousseux du Languedoc (Blanquette de Limoux) en association avec mauzac et chardonnay (chardonnay et chenin apportent acidité et finesse aromatique). Son goût est comparable à celui du pinot blanc. Employé en Espagne à Penedés et Binissalem. Employé également dans les deux Amériques, où il n’a pas encore donné, semble-t-il, de résultat spectaculaire. En Californie, il occupe 12.000 ha de la Central Valley et entre dans des assemblages ou sert à l’élaboration de mousseux.

Le chenin est aujourd’hui le cépage blanc le plus cultivé de la Touraine à l’Anjou. La tradition veut que saint Martin l’ait rapporté des confins de l’Allemagne. Mais tout porte à croire qu’il provient d’une sélection de vignes prospérant à l’état sauvage sur les bords de la Loire. On trouve sa trace pour la première fois en Anjou au IXe siècle, à l’abbaye de Glanfeuil. À la fin du Moyen Âge, les écrits nous rapportent que le seigneur de Chenonceau en transmit quelques plants à son beau-frère, abbé de Cormery à Mont-Chenin (d’où son nom).

Comme le cabernet franc, c’est un cépage qui débourre tôt et mûrit tard. Il aime les sols argilo-caillouteux à forte déclinaison ou les formations de schiste et de grès. Il peut être vinifié en sec, en mœlleux ou en effervescent. Jeune, il a une acidité assez prononcée ; mais les vins de chenin les plus recherchés sont ceux qui proviennent de vendanges tardives. Là, il donne des vins au mœlleux exceptionnel, à l’arôme de miel, de fleurs et de paille humide. Loin de s’être confiné aux bords de la Loire, le chenin a depuis longtemps entrepris une carrière internationale en Afrique du Sud, en Californie et en Australie notamment. Autres noms : pointu de Savennières, péra, franc blanc.