Gamay noir à jus blanc

Gamay noir à jus blanc : Le cépage Gamay est un cépage noir à jus blanc (parfois appelé lyonnaise, bourguignon noir) répandu dans de nombreuses régions (33.000 ha en France), et donne un vin très fruité. Assez sensible aux gelées de printemps, ainsi qu’aux maladies et parasites principaux de la vigne. Il est utilisé seul en Beaujolais, où il a produit 1.300.000 hectolitres en 1988, dont 450.000 en primeur. Les Beaujolais sont secs, peu tanniques, souples, frais, très aromatiques. Dominant dans le Bourgogne Grand Ordinaire, entrant dans le Bourgogne Passetoutgrains en association avec le pinot noir, il est aussi employé à Coulonges-la-Vineuse, à Gaillac (parmi de nombreux autres), en Lorraine dans le Gris de Toul, en Savoie, et en Val de Loire. Dans les Côtes de Toul, il donne des vins gris caractéristiques, vifs et fruités. En Savoie, il fournit des vins frais et légers à consommer dans l’année. En Val de Loire, il est utilisé dans le Touraine-Amboise, dans le Touraine-Mesland, le Cabernet d’Ancenis, le Châteaumeillant. Il est aussi utilisé dans les Côteaux d’Auvergne, les Côtes du Forez, et dans les vins du Haut-Poitou en association avec cabernet et pinot noir. Un village porte son nom en plein coeur de la Côte de Beaune, au sud de Meursault ! En Suisse, c’est le deuxième cépage noir du Valais, entrant notamment dans la Dôle. Il est cultivé aussi en Allemagne, en Europe centrale, et en Bulgarie, sous divers noms tels que limberger, blaufränkisch, kekfrankos. En Amérique, on a donné ce nom au valdiquié, et en Californie il est appelé  » Napa Gamay » .

Cépage Gamay à jus blanc