Malvoisie

Malvoisie  : Le cépage Malvoisie est un cépage blanc probablement d’origine grecque comme le laisserait penser son nom tiré de Monemvasia dans le sud du Péloponnèse ? Il est aujourd’hui surtout présent en Italie dans des assemblages (avec entre autres le trebbiano) qui offrent le Frascati ou le Chianti. Il peut dominer également dans certaines appellations comme le Malvasia delle Lipari ou le Santo de Toscane. Mais c’est surtout sa présence dans le Madère et le Porto (vallée du Douro) qui le fit connaître.
Il est très répandu en Italie, où il participe à de nombreux vins, tels les Frascati, Est!Est!!Est!!!, Marino, Velletri, etc. Dans certains cas, il peut être le cépage dominant; exemples : Malvasia delle Lipari, Vin santo de Toscane.
En France, on le voit dans le sud et surtout dans le Roussillon sous le patronyme de tourbat où allié au maccabeu, il entre dans certains vins doux naturels comme le Rivesaltes, le Banyuls ou le Maury. Ce malvoisie du Roussillon (ou des Pyrénées-Orientales), à grappes plutôt grosses et aux baies à peau épaisse blanche, mouchetées rose à surmaturité serait originaires de Catalogne (*) où il prospère encore.
Le terme de malvoisie peut-être aussi le fruit d’une mutation de pinot noir se traduisant par une décoloration des baies. Ce malvoisie là se rencontre en Valais Suisse, en Savoie, et dans la vallée de la Loire où il désigne un vin élaboré à partir du pinot gris. La malvoisie, cépage aux baies rose-gris, petites et compactes, favorable au développement de la pourriture noble (par passerillage) désigne un vin demi-sec, voire moelleux.
Son nom est parfois donné à des cépages sans aucun rapport avec elle (« Malvoisie » est employé au masculin comme au féminin), comme par exemple : pinot gris en Val de Loire et dans le Valais, vermentino en Corse, bourboulenc dans l’Hérault.
(*) En Espagne, il est aussi répandu en Rioja et en Navarre.

Voir Malvoisie  sous Dictionnaire du vin et de la vigne.

Cépage malvoisie

Appellations et cépages « Malvoisie » par pays :

Autriche
Malvasier (sud tyrol) (cépage Savagnin)

Espagne

  • Malvasía rosada (es) ;
  • Malvasia de Sitges : sa culture réduite à quelques hectares, il est recensé dans la base de données de l’Arche du goût.

France

  • Bourboulenc (Vallée du Rhône) ;
  • Clairette (Vallée du Rhône) ;
  • Macabeu (Languedoc-Roussillon) ;
  • Muscadelle (Gironde) ;
  • Ugni blanc ;
  • Vermentinu (Corse) ;
  • Rolle (Provence) ;
  • Malvoisie à gros grains (cépage Vermentino) ;
  • Malvoisie de Chautagne (cépage Velteliner précoce) ;
  • Malvoisie de Chindrieux (cépage Velteliner rouge précoce) ;
  • Malvoisie de Lasseraz (cépage Velteliner rouge précoce) ;
  • Malvoisie des Pyrénées orientales (cépage Tourbat) ;
  • Malvoisie de Touraine (cépage Pinot gris) ;
  • Malvoisie du Roussillon (cépage Tourbat) ;
  • Malvoisie noire (cépage de cuve indéterminé, rencontré dans le Lot, à Vire-sur-Lot, et retrouvé sous le nom de Cabreton rouge 3 dans le vignoble des sables landais et de Sémillon rouge à Saint-Vincent-de-Pertignas, en Gironde.
  • Malvoisie du coteau d’Ancenis (cépage pinot gris)

Italie

Malvasia (raisins blancs)

  • Malvasia bianca ;
  • Malvasia bianca di Basilicata ;
  • Malvasia bianca di Candia ;
  • Malvasia bianca Lunga ;
  • Malvasia di Candia aromatica ;
  • Malvasia Istriana ;
  • Malvasia del Lazio ;
  • Malvasia di Lipari ;
  • Malvasia di Sardegna.

Malvasia (raisins noirs)

  • Malvasia di Casorzo ;
  • Malvasia di Schierano ;
  • Malvasia nera di Basilicata ;
  • Malvasia nera di Brindisi ;
  • Malvasia nera di Lecce ;
  • Malvasia nera Lunga.

Portugal

  • Malvasia fina ;
  • Malvasia candida, dit aussi Malmsey de Madère ;
  • Malvasia rei ;
  • Malvasia corada ;
  • Malvasia da Trincheira.

Suisse

  • Malvoisie du Valais (cépage Pinot gris).