Terret gris et blanc

Terret gris et blanc : Le terret gris et le terret blanc sont deux cépages blancs et jumeaux qui sont des variétés du terret noir, suite à une mutation grise et blanche de ce cépage. On les connaît aussi sous les noms de terret rose, terret bourret, terrain, tarret ou encore bourret. Ils donnent de grosses grappes et des baies plutôt moyennes. Tous les deux furent beaucoup cultivés dans l’Hérault (Languedoc) près de Sètes, sur les bords de la Méditerranée au XIXe et début du XXe siècle dans l’industrie de la vermoutherie. Ces vins légers, sec et nerveux étaient alors assemblés à ceux issus de la clairette et du piquepoul. Le terret blanc qui couvre aujourd’hui 1322 ha (en 2013) est surtout utilisé en assemblage dans le Minervois (Languedoc). Quant au terret gris, ses quelques 69 ha servent  en assemblage à élaborer notamment les vins d’une minuscule appellation de Provence, le Palette (45 ha) aux vingt-cinq cépages différents autorisés.