Hydne

Hydne : Les hydnes forment un genre de champignons basidiomycètes de la famille des Hydnacées, appelé écailleux.
Leur nom est tiré du grec ûdnon, « tubercule » en référence à l’aspect bosselé de l’espèce-type Hydnum repandum mais leur caractéristique principale est un hyménium constitué non de lames ni de pores mais d’aiguillons.
Le genre Hydnum comprenait jadis tous les champignons à aiguillons mais a été progressivement déshabillé au profit d’autres genres tels que Auriscalpium, Hericium, Hydnellum, Phellodon, Sarcodon, Steccherinum etc.
C’est un champignon caractérisé par la présence d’aiguillons mous, détachables, tapissant le dessous du chapeau. Les diverses espèces poussent dans les bois feuillus, tard en saison, à la fin de l’automne, à l’arrivée du froid. Les meilleurs hydnes sont le pied-de-mouton et l’hydne rougeâtre, plus délicat.
On les prépare comme des chanterelles, mais ils doivent cuire plus longtemps. D’une saveur très fine, ils parfument en particulier les tomates farcies ainsi que les ragoûts.

Hydne