Pâté gaumais

Pâté gaumais : Le pâté gaumais est une tourte à base de pâte levée et cuite au four. Elle est farcie de morceaux nobles de viande de porc, marinés dans du vin et du vinaigre, avec épices et herbes aromatiques, suivant les procédés en usage en Gaume, région qui est la Lorraine belge. Cette tourte à la viande est typique du pays gaumais, si bien que tous les bouchers et boulangers en font.
De forme ronde, et d’un diamètre minimal de 15 cm, son poids est de 200 g, au minimum.
La proportion de viande après fabrication est d’au moins 30 % du poids total.
Il se mange chaud ou froid et il est identifié par une hostie officielle.
Le pâté gaumais a été labellisé, le 12 juillet 1998, et a été certifié par l’Union européenne comme produit régional de qualité le 9 octobre 2001. Il fait partie des 5 produits de bouche reconnus en Belgique francophone, sous le label identité géographique protégée (IGP).
Les ingrédients du pâté gaumais sont les suivants : viande de porc (côtelettes) coupée en dés.
La marinade est constituée de vin blanc sec, huile d’olive, vinaigre, gousses d’ail écrasées, échalotes, feuilles de laurier, bouquet garni de thym et de persil, clous de girofle, sel, poivre.
La pâte est faite de : farine blanche, levure de boulanger, beurre, lait entier, saindoux, œufs et jaune d’œuf battu avec un peu d’eau, sel fin.
Préparation du pâté gaumais : La viande est marinée au frais pendant 48 h dans la marinade en remuant de temps à autre.
La pâte levée est faite d’un mélange des ingrédients susmentionnés et façonnée en boule qui est laissée reposer pendant 90 min dans un linge au chaud.
Elle doit doubler de volume puis elle est divisée et mélangée, laissée de nouveau reposer pendant 60 min.
La boule est divisée ensuite en deux parts égales pour former deux cercles de pâte. Le premier sera placé dans une tourtière graissée et farinée, en remontant le pourtour sur les bords du moule.
La viande est étendue dans le moule et couverte avec le second cercle de pâte dont les bords mouillés seront serrés puis décorés. On perce le centre de la pâte supérieure d’une petite cheminée faite en feuille de papier d’aluminium. Le dessus de la tourte est badigeonné du jaune d’œuf battu et la tourte est cuite au four à 180 °C. pendant 1 h 30.
Le roi du pâté gaumais : Le concours du roi du pâté gaumais est traditionnellement organisé, depuis 1959, le 26 décembre, lors de la foire aux Amoureux, au kiosque de Virton (place Georges-Lorand). Il consiste à manger le plus de pâté gaumais en 20 min. Chaque année, le concours est rehaussé par la présence de la confrérie Saint-Arnoul de Chiny.