Slow Food

Slow Food : (mots anglais signifiant littéralement « nourriture lente » par opposition à fast food). Le Slow Food est un mouvement international fondé à Paris en 1989. Le siège de Slow Food est à Bra, en Italie. Le chroniqueur Carlo Petrini élabore le concept du Slow Food d’abord comme une boutade, un clin d’œil philosophique décoché aux Italiens gastronomes. Puis, l’idée fait si bien son chemin qu’en 1989, Slow Food devient une organisation internationale à but non lucratif. Le lancement se déroule à l’Opéra comique de Paris avec l’adoption du Manifeste Slow Food pour le goût et la biodiversité, présenté par Carlo Petrini. Des associations (représentations) de Slow Food ont été établies en France, aux USA, en Allemagne, en Suisse, au Japon et au Royaume Uni. En 2007, Slow Food compte 85.000 adhérents dans 50 pays et 800 convivia environ.
Slow Food est une association qui s’oppose aux effets dégradants de la culture du (de la) fast food qui standardisent les goûts ; qui promeut les effets bénéfiques de la consommation délibérée d’une alimentation locale, qui a des programmes d’éducation du goût pour les adultes et les enfants, qui travaille pour la sauvegarde et la promotion d’une conscience publique des traditions culinaires. Slow Food aide les producteurs-artisans de l’agroalimentaire qui font des produits de qualité et encourage les initiatives de solidarité dans le domaine alimentaire. L’objectif de Slow Food est de développer un modèle d’agriculture moins intensif et nocif, capable de préserver et d’améliorer la biodiversité et d’offrir aussi des perspectives pour les régions moins riches. Slow Food cherche à combiner le plaisir avec un profond sens de responsabilité à l’égard de l’environnement et du monde de la production agricole. Le slogan de l’association : on ne peut pas être gastronome et ne pas être sensible à la protection des cuisines locales, des races animales, des espèces végétales en danger d’extinction.
Le convivium est l’unité locale de Slow Food : c’est la voix d’un district qui possède une histoire culturelle et culinaire, et c’est la structure qui véhicule les idées.
De l’association Slow Food au niveau local. Les Convivia Slow Food organisent des événements comme des ateliers du goût sur les mets et les vins, des visites chez des producteurs, des dîners thématiques.
Depuis 2004, le mouvement Slow Food a sa propre université, l’Université des Sciences gastronomiques à Bra dans le Piémont en Italie, qui délivre à l’issue d’un cursus de 1 à deux ans un master ou un diplôme universitaire gastronomique.

La devise de Slow Food est : « Le bon, le propre et le juste ». Le bon pour les qualités organoleptiques, le propre pour la défense de l’environnement, moins de pesticide ou pas du tout, le juste, pour la juste rémunération des producteurs pour le métier qu’ils font
Site internet du mouvement Slow Food en France.
Site internet de l’université : https://www.slowfood.com/network/fr/notre-reseau/universite-des-sciences-gastronomiques/