Alcoolémie

Alcoolémie : L’alcoolémie est le taux d’alcool présent dans le sang. Elle se mesure généralement en grammes par litre de sang, en milligrammes par 100 ml de sang ou en millimoles par litre de sang. Cette dernière est une unité chimique de masse moléculaire utilisée en biologie. Pour exprimer en mmol une concentration en milligrammes par litres, il faut diviser cette concentration par le poids moléculaire.
L’alcoolémie se mesure également en milligrammes par litre d’air expiré.

C’est le taux d’alcool contenu dans le sang. Ainsi lorsque le taux d’alcoolémie est égal ou supérieur à 0,5 g/l dans le sang chez un conducteur* (environ 2 verres de vin), il est en infraction. Il risque une amende forfaitaire de 135 euros et la perte de 6 points du permis de conduire avec en plus. A cette amende peut se superposer une suspension du permis (par décision du procureur de la République). Si le taux est supérieur à 0,8 g/l, c’est un délit puni de 2 ans d’emprisonnement et de 4500 euros d’amende avec une perte de 6 points du permis de conduire. Le tribunal peut aussi infliger une suspension du permis de conduire pour une durée allant jusqu’à 3 ans.

Il faut savoir que le taux maximum d’imprégnation de l’alcool dans l’organisme est atteint 30 minutes après une absorption à jeun et une heure après une absorption lors d’un repas. Un sujet en bonne santé élimine de 0,1 à 0,15 g/l d’alcool par heure. Le code de la route précise que depuis 1975, il est obligatoire de disposer dans son véhicule d’un test d’alcoolémie. Cette mesure n’a jamais été appliquée. Elle n’a fait l’objet d’aucun contrôle faute de décrets d’application.

*Ce taux a été abaissé à 0,2 g/l pour les conducteurs de transport en commun.

L’alcool est l’une des premières causes de mortalité sur les routes, responsable de près d’un tiers des décès. L’éthylotest est un moyen simple et efficace pour savoir si l’on a dépassé la limite légale autorisée avant de prendre la route : 0,5 gramme d’alcool par litre de sang, soit 0,25 milligramme d’alcool par litre d’air expiré. L’éthylotest a été rendu obligatoire dans tous les véhicules terrestres à moteur par un décret publié au Journal officiel le jeudi 1er mars 2012.

Un nouveau décret, paru au Journal officiel le vendredi 1er mars 2013, maintient l’obligation de posséder un éthylotest mais en supprime la sanction en cas de défaut de possession de l’éthylotest : les conducteurs doivent continuer à posséder un éthylotest dans leur véhicule, mais en son absence ils ne seront pas sanctionnés.

Une consommation responsable : L’organisation nouvellement créée, baptisée International Alliance for Responsible Drinking (IARD), regroupe les professionnels des secteurs de la bière, des vins et des spiritueux afin de mieux coordonner les efforts et les moyens pour promouvoir la consommation responsable d’alcool. Soutien à la recherche et mise en place de programmes d’éducation, tels sont deux des grands axes de travail de l’IARD. L’organisation veillera notamment à l’établissement à l’échelle internationale d’un débat équilibré sur les questions de consommation abusive ou inappropriée d’alcool. L’IARD sera le point de contact unique de toutes les parties prenantes de l’industrie de la bière, des vins et des spiritueux.