Carence

Carence : n. f. La vigne peut souffrir de diverses carences notamment en éléments minéraux et nutritifs.

  • Carence en azote, cause du jaunissement et de la chute prématurée des feuilles.
  • Carence en phosphore entraînant une faible croissance du feuillage.
  • Carence en potassium se manifestant d’abord par un changement de couleur ou d’éclat de la feuille. Elle devient brillante ou bronzée. Par la suite, la feuille a tendance à s’enrouler. Enfin, une décoloration marginale peut apparaître qui évolue en nécrose. Cette carence rend la vigne beaucoup plus sensible à la sécheresse.
  • Carence en soufre. Elle peut se confondre avec la carence en azote car elle provoque les mêmes signes de décoloration ou de jaunissement. Elle entraîne une plus grande fragilité de la plante.
  • Carence en bore. Ses symptômes sont similaires au court-noué. La carence en bore entraîne couramment une diminution de la nouaison sur la vigne, avec les baisses de rendement qui en découlent.
  • Carence en fer. La carence en fer provoque la chlorose. Elle peut être due à une teneur en fer du sol insuffisante ou bien liées à une mauvaise exploitation du fer par la vigne. Cette carence se manifeste surtout à la floraison avec jaunissement (couleur blanc nacré pour les symptômes sévères) et dessèchement entre les nervures. les nervures restent cependant vertes. Les jeunes feuilles sont touchées en premier.
  • Carence en magnésie. Une carence en magnésium peut être due à un excès de potassium. L’effet de la carence en magnésium n’altère pas la qualité des vins. On contrôle habituellement les carences de magnésium avec des applications foliaires. Le dessèchement de la rafle (petites nécroses foncées allongées) survient peu après la véraison (formation de la grappe) et est souvent associé à une carence de magnésium.