Couleur du vin

Couleur du vin locut. Un vin se qualifie selon ses trois couleurs fondamentales : rouge, rosé, blanc. Mais pour chaque couleur, il existe une multitude de teintes qui habillent chaque vin d’une robe particulière.

  • Les vins rouges affichent des teintes allant du pourpre à l’orangé, en passant par les phases rubis, vermillon, grenat et tuilé. Jeunes, ils se parent de reflets noir, bleu, violine. Ils passent ensuite de pourpre à brique pour arriver à maturité au tuilé, à l’orangé et au marron.
  • Les vins rosés exposent un camaïeu de rose pâle à rose pétale de rose, rose claret, rose saumon, rose cerise. Ils vont ainsi évoluer de gris et violine vers plus tard, des reflets plus pâles pour finir sur des notes de pelure d’oignon et d’orangé.
  • Les vins blancs offrent une déclinaison allant du jaune vert au jaune paille, jaune or, jaune ambré et jaune topaze. Tout jeunes, c’est un amalgame d’argenté et de vert pour aller vers une couleur paille à topaze. Très vieux, ils passeront à des reflets orangés, puis de cuivré à marron.

Il va de soi que chaque teinte, chaque reflet peut être qualifié de léger, de soutenu, d’intense, de profond ou de foncé.