Dépôt

Dépôt : n. m. Particule contenue dans un vin en général vieux d’où la nécessité de le décanter. Il peut en effet se former au bout d’un certain temps  un dépôt qui varie de forme et de densité, suivant les crus et les millésimes. C’est le résultat de la décomposition des tannins et des matières colorantes appelées pour les rouges, anthocyanes qui adhèrent à la paroi de la bouteille ou qui se concentrent en masse au fond de la bouteille. On peut également voir apparaître des dépôts de tartre peu appréciés des consommateurs qui les considèrent comme des défauts. Il faut savoir que le vin contient naturellement de l’acide tartrique, du potassium et du calcium.
L’association de ces composants forme des sels tartriques susceptibles de précipiter au cours du temps, surtout à basse température. L’élimination classique des dépôts s’effectue au moyen d’un traitement par le froid (-4°C/0°C). Mais cette technique n’est pas toujours satisfaisante. Il existe aujourd’hui un nouveau procédé, la stabilisation tartrique membranaire par électrodialyse.