Élevage en cuve

Élevage en cuve : locut. Élevage réservé aux vins destinés à être consommés jeunes. Il préserve fraîcheur et jeunesse. Pour les crus, une partie de la récolte peut être stockée en cuve pour ensuite être assemblée aux vins en fût, ce qui permet de pondérer le caractère un peu trop boisé de ces derniers. L’élevage en cuve inox (ou béton) est assez courte, de 1 à 2 mois pour les vins nouveaux comme le Beaujolais et jusqu’à 10 à 12 mois pour des vins plus évolués qui nécessitent un vieillissement d’un an avant leur commercialisation.
La cuve en inox : En matière de cuveries, les cuves en inox  offrent une parfaite neutralité par rapport au vin. Elles ont gagné depuis deux décennies leurs lettres de noblesse. On les rencontre aujourd’hui partout, dans les grands domaines,  les coopératives, les négociants. Elles ont comme atouts leur solidité, un système de thermorégulation, le remontage mécanique du marc. En plus elles sont faciles à nettoyer. Lorsqu’elles sont utilisées pour l’élevage, leur herméticité  donnerait cependant aux vins un caractère réduit.
La cuve en béton : Elle est encore très appréciée pour son inertie thermique et sa polyvalence. Il faut prévoir un détartrage tous les 2 ou 3 ans. Elle peut être aujourd’hui recouverte d’époxy.
La cuve en fibre de verre : Elle possède un bon comportement isothermique, une bonne résistance chimique, un entretien facile et un prix intéressant.