Fermé

Fermé : adj. « Fermé » s’emploie en dégustation pour qualifier un vin qui délivre peu d’arômes, qui paraît austère au nez. Cette « posture » gustative du vin montre qu’il est dans une phase intermédiaire. Peu de temps après sa mise en bouteille, le vin décline pour se rouvrir à nouveau et se présenter avec des arômes de fruits. Puis il décline à nouveau avant de se rouvrir pour une plus longue période où il va atteindre son apogée. Le vin est fermé lorsqu’il se trouve entre ces deux périodes d’épanouissement. Toutefois, un vin peut s’ouvrir lors d’un passage en carafe. L’oxydation lui permet de révéler ses arômes.

Fermé

Fermé : adj. Un vin fermé est un vin qui n’est pas encore prêt et de ce fait, n’exprime pas complètement toutes ses qualités aromatiques. Il faut donc le laisser vieillir pour qu’il puisse s’ouvrir et exprimer pleinement son potentiel. On parle aussi de vin boudeur, discret, retenu, réservé, introverti, etc.

Ferme

Ferme : adj. Un vin ferme est un vin qui en bouche donne une impression de fermeté, de solidité, d’équilibre. Fermeté ici ne signifie pas dureté.
Un vin ferme montre aussi de la souplesse et de la nervosité.