Filtration tangentielle des vins

Filtration tangentielle des vins : locut. Cette technique de filtration met en œuvre une membrane* comme barrière poreuse et sélective pour traiter des moûts, des vins ou des bourbes pour les clarifier et les purifier. Par rapport à la filtration frontale, la filtration tangentielle n’est pas perpendiculaire au support filtrant. Elle évite ainsi dépôts et colmatage avec des débits de filtration stables. Cette filtration possède l’avantage, en un seul passage de clarifier à la fois le vin, de le rendre brillant et stable sur le plan microbiologique.

* les membranes sont de deux types :

les membranes dites « organiques » car fabriquées à partir de matériaux polymères (bois, laine, glucose, etc.) ;

les membranes dites « inorganiques » car constituées de matériaux céramiques et notamment de fibres creuses en céramique. Elles ont été sélectionnées pour leur faible absorption des polyphénols (molécules bénéfiques pour la santé) et des polysaccharides (forme de glucides) notamment.