Fût

Fût : n. m. Fût (ou futaille) est un terme générique qui désigne des récipients composés de douelles de bois cintrées et
jointes, tenues par des cercles en fer, servant à vinifier, à conserver et à stocker le vin. Autrefois, les vins étaient expédiés en fûts.
Synonymes : barrique, tonneau.
Nom et taille de quelques fûts :

  • Alsace : foudre (1 000 litres) ; aume (114 litres).
  • Beaujolais : pièce (216 litres) ; feuillette (demi-pièce : 108 litres) ; quartaut (quart de pièce : 54 litres).
  • Bordeaux : barrique (225 litres) ; tonneau : 900 litres soit 4 barriques ; demi-barrique ou feuillette (112 litres) ; quartaut (quart de barrique : 56 litre).
  • Bourgogne : pièce (228 litres) ; queue (456 litres) ; feuillette : demi-pièce  114 litres) ; quartaut (quart de pièce : 57 litres).
  • Chablis : feuillette (132 litres).      
  • Champagne : queue (216 litres) ; demi-queue (108 litres).
  • Vallée de la Loire : pièce (220 litres).
  • Mâconnais : pièce (215 litres).
  • Midi : demi-muid (entre 600 et 700 litres).
  • Vallée du Rhône : pièce (225 litres).

Voir : Tonneau et Futaille.

De nos jours, le fût peut être en carton (fût fibre ou fût kraft), en acier, en plastique.
Le fût en bois, synonyme de tonneau, sert à aussi contenir du cidre, de l’eau-de-vie, de la bière… Il est fabriqué par le fûtier, apparenté au tonnelier.
Le fût pour la bière est aujourd’hui en métal.