Grains (d’un bois)

Grains (d’un bois) : n.m.pl.  Les grains d’un bois sont des aspérités plus ou moins fines qu’offre un merrain* issu du bois de chêne aux typologies marquées : chêne à grain fin, à grain moyen, chêne à gros grain ou chêne du Caucase. Rappelons qu’en raison de son maillage, le bois de chêne se débite facilement en merrain (opération qui consiste à fendre le bois dans le sens des fibres). A chaque typologie, correspond un potentiel organoleptique différent. Le grain du bois est déterminant car il conditionne la porosité du bois à l’air. Un grain fin permet les meilleurs échanges gazeux. Aussi, les grands crus exigent-ils des bois présentant une grande finesse de grain. Cette caractéristique dépend de la rapidité de croissance du chêne. Plus il pousse vite, moins le grain sera fin Pour la fabrication des fûts, les bois en provenance de l’Allier (forêt du Tronçais) et des départements voisins (Nièvre, Cher, Loiret, etc.) issus de hautes futaies à croissance lentes sont très recherchés. Ils offrent un merrain dit à grain fin qui convient parfaitement aux vins de Bourgogne.

*Merrain : Bois de chêne débité en planches destinées surtout à la tonnellerie.