Insecticide à large spectre

Insecticide à large spectre : locut. Ce type d’insecticide est dit à large spectre car non sélectif et très toxique pour la
plupart des insectes et acariens, ravageurs (pyrale, cochenilles, ver de la grappe, cicadelle verte, cicadelle de la flavescence dorée…).
Parmi les insecticide à large spectre, on trouve les organochlorés qui sont des toxines neurotropes qui altèrent le fonctionnement des
canaux sodium indispensables à la transmission de l’influx nerveux.
Le DDT (ou Dichlorodiphényltrichloroéthane) par exemple, agit sur l’insecte par contact et ingestion, induisant un tremblement généralisé (incoordination motrice) puis une paralysie qui met parfois 24 h pour s’installer.Les organochlorés sont des toxines neurotropes qui altèrent
le fonctionnement des canaux sodium indispensables à la transmission de l’influx nerveux.
Ce type d’insecticide est malheureusement très toxique également pour la faune auxiliaire comme les abeilles et les poissons et il est
aujourd’hui heureusement en forte régréssion.
Il ne peut être utilisé qu’après l’échec de produits naturels comme le purin d’ortie par exemple.