Kieselguhr

Kieselguhr : Le kieselguhr est une variété de diatomite, une roche sédimentaire siliceuse d’origine organique et fossile, se composant de restes fossilisés de diatomées. Sa granulométrie est généralement comprise entre 10 et 200 µm. Il est tendre et très léger en raison de sa forte porosité. Cette dernière propriété lui permet d’être utilisé pour la filtration dans l’industrie,
notamment pour le vin et en brasserie.
Il est également appelé kieselgur (mot allemand), célite (marque générique connue en chimie), terre de diatomée et terre d’infusoires.
Filtration : L’essentiel de l’usage de la célite est la filtration, les autres usages étant aussi variés que la stabilisation d’explosif, la destruction d’insectes ou l’abrasion.
La filtration sur célite permet de retenir des particules de plus faible dimension que la filtration sur sable. Pour cette raison, la célite est utilisée pour l’épuration des eaux, par exemple des piscines. Contrairement au filtre à sable, la célite n’est pas régénérée.
La filtration sur célite est également pratiquée en chimie pour éliminer des résidus solides qui passeraient au travers d’un filtre en papier, ou qui boucheraient les dispositifs de filtration plus performants (frittés, membranes).
La granulométrie de la célite est idéale pour la filtration du vin qui peut ainsi être efficacement clarifié.

Poudre de Kieselguhr servant à la filtration