Machine à vendanger

Machine à vendanger : locut. Une machine à vendanger encore appelée vendangeuse est une machine agricole, généralement automotrice, conçue pour assurer la récolte des raisins. Ce type de machine effectue en une seule opération l’ensemble des opérations de la vendange : coupe, nettoyage, portage et transfert dans les bennes de débardage. Les principaux constructeurs sont : Braud, Pellenc, Alma, New-Holland et surtout Grégoire le leader mondial de ce type de machine. Les machines à vendanger de ce groupe norvégien (!) sont réputées dans le monde entier pour leurs performances et leur adaptabilité. Elles s’adaptent à tous les vignobles quelque soit la typographie du terrain. Grégoire présente aujourd’hui la gamme la plus large du marché avec plus de 20 modèles.

Les avantages à utiliser la machine à vendanger sont nombreux : d’abord elle permet de vendanger aussi bien la nuit que le jour, essentiel pour améliorer la fraîcheur de la vendange. Ainsi il est possible de vendanger les blancs tôt le matin, à la fraîche ou mieux, la nuit. Le raisin très vite cueilli n’attend pas plusieurs heures dans les bennes à vendange. Il arrive encore frais à la cave pour un pressurage rapide et un traitement à froid. Elle autorise ensuite des vendanges plus rapide. Ainsi, 2 heures suffisent à vendanger un hectare alors qu’il faut compter 70 heures pour des vendanges manuelles. Seules restrictions, il est nécessaire d’aménager le vignoble pour une meilleure accessibilité ; ensuite adapter le mode de conduite de la vigne. Elle doit notamment être assez haute et ne présenter aucune grappe à moins de 30 cm du sol. Dernier désavantage, le palissage est mis à rude épreuve donc à changer plus souvent. La machine à vendanger n’est donc pas utilisable dans toutes les situations, ni avec tous les cépages. Certaines AOC en interdisent l’emploi, notamment lorsque les règles de l’appellation imposent que les grappes restent entières lors de la vendange comme en Beaujolais notamment.