Master of wine

Master of wine  : locut. Avoir le titre de Master of Wine, ou «MW». est sans doute la plus prestigieuse des distinctions existant dans le monde du vin. Ce précieux diplôme s’obtient après un examen de quatre jours, auprès de l’Institut of Masters of Wine (IMW), à Londres. Il est décrit comme l’examen théorique et pratique le plus complexe de l’univers du vin.
Créé dans les années 1950, ce Master avait pour but d’apporter une bonne connaissance œnologique aux marchands de vins de Grande-Bretagne. Il est aujourd’hui ouvert  à toutes les nationalités. Un détail qui a son importance, pour le dossier d’entrée, il faut justifier de 5 ans d’activité professionnelle dans le monde du vin. L’examen se prépare en deux ans  A la fin de la première année, les candidats sont soumis à un premier test éliminatoire qui, s’ils le réussissent leur permettra de passer le grand examen à la fin de la seconde année. Il consiste en une série de dégustations à l’aveugle et de plusieurs dissertations sur la viticulture, la viniculture, le commerce du vin et sa culture. Mais ce n’est pas tout car une fois l’examen réussi, ils devront rédiger une dissertation de 10.000 mots sur un sujet relatif au monde du vin.

Qui sont les heureux lauréats ? Quelques vignerons , des acheteurs, des journalistes spécialisés (Jancis Robinson, par exemple..), des responsables des ventes aux enchères chez Christie’s ou Sotheby’s, etc.

Faut-il sans doute relativiser cette course au diplôme en se rappelant que l’un des critiques les plus influents dans le monde du vin, Robert Parker, est un autodidacte. Ainsi, sans aucune formation et à cette époque complètement étranger au monde du vin, il a lancé à la fin des années 1970, son premier guide d’achat.

Ce qu’il faut savoir :
–         250 diplômés depuis les années 50,avec le droit d’apposer les initiales MW après leur nom
–         en moyenne, 3 à 5 nouveaux diplômés par an (sur environ 150 candidats)
–         90% d’anglo-saxons
–         la formation de deux ans (par correspondance) et l’examen, tout se fait en anglais.