Médaille

Médaille : n. f.  Il en existe des centaines voire des milliers décernées par une multitude d’organismes.
Plus de 10 000 vins sont présentés chaque année au concours général agricole du Salon de l’agriculture de Paris. Environ 1700 vins sont récompensés et parmi ceux-ci,  600 au minimum obtiennent une médaille d’or.
Première conséquence, le viticulteur récompensé majore ses prix de 10 à 15 %; ensuite, sa production se vend plus vite. Autre conséquence,  ces concours sont de véritables « business ». Donc tout naturellement, le viticulteur va répercuter les coûts d’inscription, le coût de revente des étiquettes, au consommateur.  Pour le consommateur, une médaille est un gage de qualité, surtout pour la personne qui a du mal à choisir son vin. Ainsi, voit-on certains clients « chasseurs de médailles » qui arrivent au magasin ou en rayon avec le palmarès du concours en main. Là encore, les professionnels sont précis, une médaille améliore sensiblement les ventes de 10 à 15 %, même si chez Nicolas par exemple, on concède que la médaille est un plus mais qu’en aucun cas elle influence le directeur des achats.
Il est de plus inquiétant de savoir que les concours remettent 20 à 30 % de médailles sur le total des bouteilles présentées. Certains vont même jusqu’à  67%. Plus grave encore,  la répression des fraudes a constaté que 20% des vins primés aux concours (1 sur 5) ne correspondent pas aux vins mis en vente avec le précieux sésame de la médaille. (sources : La revue du vin de France)

Le Concours mondial de Bruxelles :
Parmi les concours les plus prestigieux, celui du Concours mondial de Bruxelles créé en 1994  avec ses médailles :
–  La grande médaille d’or
–  La médaille d’or
–  La médaille d’argent

L’année 2013 était sa 20e édition. Il réunissait ainsi  à titre d’exemple :
–  50 pays producteurs
–  7392 échantillons dont 4361 vins rouges, 1741 vins blancs, 544 vins effervescents et 291 vins rosés
–  289 dégustateurs professionnels venus du monde entier.

En sus des médailles les trophées Best Wines sont les vins qui ont obtenus la plus forte cote dans les catégories suivantes :

–  Best sparkling
–  Best sweet
–  Best red
–  Best white

Les vins sont dégustés et notés en suivant la fiche de dégustation développée par la direction technique du Concours Mondial d’après le modèle proposé par l’OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin) et l’Union Internationale des OEnologues On y retrouve des critères portant sur les aspects :

–  visuel : limpidité, aspect et, le cas échéant, effervescence
–  olfactif : intensité, franchise et qualité
–  gustatif : intensité, franchise, qualité et persistance.

Après Lisbonne, Maastricht , Bordeaux,Valence,et Palerme, le Concours mondial de Bruxelles en 2011, qu’on pourrait baptiser « championnats du monde » du vin et de la dégustation  s’est tenu au Luxembourg. Le prochain Concours (2012) aura lieu à Guimarães. au Portugal.