Rubis

Rubis n. et adj.  En général, la nuance rubis est typique des jeunes vins rouges qui évolueront vers des couleurs orangées et brique. Les nuances de rouges qui peuvent afficher des tonalités variant du pourpre à l’orangé, en passant par le rubis, le grenat et le tuilé sont liées à cinq facteurs : le cépage (le pinot noir, le gamay affichent au départ une tonalité rubis que le cabernet sauvignon n’acquerra qu’à la maturité), le degré de maturation des raisins, la région de production, la méthode de vinification et surtout l’âge du vin.

À la base du rouge,  trois teintes possibles : le pourpre, le rubis, le grenat. Il est ainsi possible d’observer une large combinaison de ses couleurs et de ses reflets. Généralement, des nuances violacés (noir, bleu, violine, rubis) indiquent sûrement la jeunesse d’un vin tandis que les nuances grenats indique plutôt l’âge plus avancé du vin.