Silico-graveleux

Silico-graveleux : adj.  Géologiquement parlant ce sol nourricier silico-graveleux est le nec plus ultra de la vigne. Il est composé de l’association d’un terrain siliceux dans un milieu de graves :

  • sols sableux ou siliceux, formés de grains de silice plus ou moins grossiers. Le sable ne s’agglomérant pas donne au sol une structure aérée et une couleur tirant sur le jaune. Un sol siliceux est généralement pauvre et plus acide qu’un sol calcaire.
  • graves pour terrains pierreux, rocailleux, caillouteux.

L’exemple le plus probant de ces sols silico-graveleux est sans doute le Bordelais (le Libournais, la région des Graves, le Sauternais…). Les graves ont été façonnées par la Garonne pendant l’ère quaternaire. Il s’agit d’un sol de qualité parfaitement drainé grâce aux graves et sables. Il réfléchit les rayons du soleil sur les grappes avec résultat optimal pour obtenir de bons raisins riches en sucre.