Vigne

Vigne : n. f. Les vignes sont des lianes de la famille des Vitaceae. Ce sont des plantes du genre Vitis largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation.
Ce sont des arbrisseaux grimpants qui s’attachent aux supports par des vrilles. Les tiges ligneuses, appelées sarments, taillées en culture, peuvent atteindre dans la nature de très grandes longueurs en grimpant dans les arbres. Les feuilles à nervure palmée comportent cinq lobes principaux plus ou moins découpés, et sont en forme de cœur à la base. Elles connaissent une importante polymorphie selon les cépages et espèces.
Les fleurs pentamères, sont très petites, verdâtres et regroupées en grappes composées. Les fruits mûrs sont des baies de forme et de couleur variables. Ils sont blancs, jaunâtres, violets ou noirs, et presque toujours noirs à l’état sauvage.
Une description fine des variations de forme des feuilles et des fruits est nécessaire pour identifier les cépages. C’est l’objet de l’ampélographie.
Un terrain planté de vigne s’appelle un vignoble.
Le genre Vitis comprend beaucoup d’espèces.
On considère que la principale espèce de vignes cultivée en Europe, et dans le monde, est Vitis vinifera. Cette espèce est, en effet, à l’origine de très nombreux cultivars, appelés cépages, parmi lesquels le cabernet, le chardonnay, le merlot, le pinot, le sauvignon, etc.
Toutefois, il ne faut pas réduire la vigne à cette seule espèce. Certaines autres espèces peuvent être utilisées pour obtenir du jus, notamment Vitis labrusca en Amérique et Vitis coignetiae en Asie. Le goût de leurs moûts n’est pas autant apprécié que celui des cépages issus de Vitis vinifera.

Certains cépages sont issus d’hybridation entre Vitis vinifera et d’autres espèces (Vitis berlandieri, Vitis labrusca, Vitis riparia, Vitis rupestris…). Enfin, certaines de ces autres espèces peuvent servir de porte-greffes pour des cultivars, afin de les protéger de maladies parasitaires comme le phylloxéra ou cryptogamiques comme le mildiou ou l’oïdium.
Un pied de vigne qui n’est pas greffé est dit franc de pied ou à pied franc. Si quasiment tous les plants de vigne sont aujourd’hui greffés, à la suite de l’épidémie du phylloxéra, des expériences sont à nouveau tentées, notamment en Touraine avec des gamay.

Europe :
Vignes à Vergy (Côtes-d’or, Bourgogne).

Vitis vinifera L. est une espèce cultivée depuis des temps immémoriaux en Europe, dans l’ouest de l’Asie (Moyen-Orient, Caucase), le nord et l’extrême sud de l’Afrique, mais que l’on peut trouver à l’état subspontané, notamment dans le sud de la France.

La majorité des cépages est issue de la sous-espèce Vitis vinifera subsp. vinifera.

Des cépages ont été introduits sur tous les continents et la viticulture a pris de l’importance en Amérique du Nord (Californie), du sud (Argentine, Chili), en Australie, en Afrique du Sud et en Chine. La viticulture occupe environ 8 millions d’hectares dans le monde et produit près de 300 millions d’hectolitres de vin.

Amérique du Nord :
Cépage Isabelle à Zielona Góra.

On trouve notamment, en Amérique du Nord :
Vitis labrusca L., la vigne américaine, vigne Isabelle ou vigne-framboise (en anglais fox grape, dont les raisins ont un goût « foxé » peu apprécié en Europe) ;
Vitis riparia Michx., la vigne des rivages (frost grape) ;
Vitis rupestris Scheele, la vigne des rochers (sand grape) ;
Vitis berlandieri Planch., la vigne dite espagnole (Spanish grape), (syn. Vitis cinerea var. helleri (L.H.Bailey) M.O.Moore) ;

Peu sensibles au phylloxéra, ces vignes, ainsi que leurs hybrides, sont utilisées soit comme porte-greffes, soit par croisement avec des variétés de Vitis vinifera sous forme d’hybrides producteurs (non admis dans les appellations).
Le raisin de Vitis labrusca peut être vinifié mais donne un vin foxé, dont le goût rappelle la framboise. Un cépage de cette espèce, l’isabelle, est quelquefois cultivé en Europe centrale, notamment en Suisse, sous le nom de « gros framboisé ».

Asie : En Extrême-Orient, on trouve :
Vitis amurensis Rupr., la vigne de l’Amour (en référence au fleuve) ;
Vitis coignetiae Pulliat ex Planch., vigne du Japon.

Voir aussi Vigne et Pied de vigne sous Argot de bouche.

Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, ça fera du vin rosé naturel.

Pierre Dac, humoriste français (1893-1975).