Caryophyllacées

Caryophyllacées : Les Caryophyllacées (Caryophyllaceae) sont une famille de plantes à fleurs de l’ordre des Caryophyllales.
Le nom de cette famille est basé sur le genre-type Caryophyllus Mill., nom de genre pourtant illégitime. Caryophyllus Mill.
est synonyme à Dianthus L.. Toutefois, le nom Caryophyllaceae a fait l’objet d’une proposition de conservation, ce qui permet son emploi préférentiel à Dianthaceae (Dianthacées). Ceci explique pourquoi, autant la classification classique du botaniste Cronquist (1981) que la classification
phylogénétique APG III (2009) emploient le nom de Caryophyllaceae.
Cette famille comporte 86 genres et 2200 espèces.
Le nom est donné en 1687 par Paul Hermann, à tort car karyophyllon (du grec karyon, « noix » et phyllon, « feuille ») désigne en grec le clou de girofle et le giroflier dont l’odeur évoque celle des feuilles de noyer. Ce terme a été appliqué à l’espèce cultivée appelée par Philip Miller Caryophyllus Mill. (Miller abrégé en Mill., est partisan d’une nomenclature prélinnéenne) et Dianthus caryophyllus L. par Carl von Linné (abrégé en L.) dans son Species plantarum en 1753, à cause de l’odeur de ses fleurs qui rappellent le clou de girofle. La famille des Caryophyllaceae est ainsi
nommée d’après cet épithète caryophyllus.
La famille est cosmopolite (bien que certaines espèces soient endémiques), mais est surtout bien représentée dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord. Elle est particulièrement riche sur le pourtour méditerranéen et en Asie. Sous les tropiques, elle est limitée aux secteurs montagneux d’altitude (formant des coussinets, comme Silene acaulis). Elle comporte notamment la Sagine antarctique, l’une des deux plantes à fleurs présente en Antarctique.
Elle comprend principalement des plantes herbacées, un grand nombre de plantes ornementales et autant d’adventices subcosmopolites (telles le mouron des oiseaux, la nielle des blés, de nombreuses Silene, Arenaria et Cerastium).