Dahlia

Dahlia : Le dahlia (famille des Astéracées – Nom botanique : Dalhias pompon) est originaire des régions chaudes du Mexique et d’Amérique centrale. Cultivée en tant que légume, cette plante était consommée quotidiennement par les Aztèques. Ces racines tubéreuses cuites à l’eau ont un goût proche de l’artichaut. Le dahlia fait ses premières apparitions en Europe en 1791, et doit son nom à Andreas Dahl (1751-1789), botaniste suédois de la même époque. Il présente alors des variétés très différentes de celles d’aujourd’hui.

D’abord accueilli en légume, son goût âcre ne plait pas en Europe. On l’apprécie plus pour ses qualités ornementales, et très vite, on cherche à en obtenir de nouveaux coloris à partir de 3 ou 4 variétés. Au début du 19ème siècle, on recense 454 variétés de Dahlias. Aujourd’hui, on parle de milliers.

Plantes vivaces, les dahlias ont été introduits en Europe pour leurs racines, des tubercules comestibles. Mais la concurrence de la pomme de terre les aurait fait disparaître si les jardiniers n’avaient pas été séduits par leurs magnifiques fleurs rouges, jaune ou roses. Les racines de dahlia ont, une fois cuites à l’eau, une saveur sucrée qui rappelle les fonds d’artichaut.

Elles contiennent de l’inuline, un glucide voisin de l’amidon, présent dans la racine de l’aunée et le topinambour, les artichauts et les salsifis.

On peut aussi les apprêter en beignets salés.

Les dahlias jaune et rose servent à confectionner les soupes ou accompagner les poissons ou les crustacés.