Alpinia zerumbet

Alpinia zerumbet : L’alpinia zerumbet est une espèce de plante du genre Alpinia et de la famille des Zingiberacées. On l’appelle également « fleur de mon âme », « larmes de la vierge », « gingembre coquille », « fleur du paradis » ou encore longose. Ces noms peuvent néanmoins désigner d’autres espèces, exemple avec la longose. Dans le créole antillais, on l’appelle atoumo (contraction de à tous maux) ou guérit-tout, dénominations qui témoignent de l’ample usage de cette plante comme remède traditionnel de toutes sortes d’affections.
Alpinia zerumbet fut décrit pour la première fois en 1805 sous le nom de Costus Zerumbet par Christiaan Hendrik Persoon dans son ouvrage de vulgarisation botanique (en latin) Synopsis plantarum, page 32.
La rationalisation de tous les noms synonymes de cette plante sous le nom de Alpinia zerumbet fut finalement publiée par Brian Laurence Burtt et Rosemary Margaret Smith en 1972 dans les « Notes du Jardin Botanique Royal d’Edimbourg » (Notes from the Royal Botanic Garden, Edinburgh).
Description de la plante :
Zone indomalaise (nord-est de l’Inde, Birmanie et Indochine), Asie
Plante vigoureuse possédant un rhizome tubéreux
Tiges feuillées de deux à trois mètres de haut
Feuilles larges et allongées, de 50-60 cm de long sur 10-15 cm de large, d’un vert sombre brillant.
Fleurs en grappes terminales retombantes portant plusieurs dizaines de fleurs, inflorescences jusqu’à 30 cm de long, le calice et les lobes sont blanc nacré, le labelle est blanc bordé de jaune avec le cœur strié de rouge.

Au Japon, cette plante est appelée gettō (月桃), et ces feuilles sont consommées dans l’archipel Ryūkyū où on lui attribue des propriétés médicinales qui pourraient s’expliquer par la présence de molécules antioxydantes de la famille des Kavalactones (dihydro-5,6- dehydrokavain (DDK) and 5,6-dehydrokavain (DK) )

Alpinia zerumbet