Ansérine

Ansérine : n.f.  L’ansérine (du latin anser signifiant « oie », à cause de la similitude des feuilles avec une patte d’oie) est une plante annuelle (famille des Chénopodiacées, on l’appelle aussi Chenopodium ou Chénopode), dont une variété, l’ansérine bon-henri est consommée depuis longtemps comme des épinards.
On connait l’ansérine bon-henri sous de multiples dénominations tels que l’épinard sauvage, Grachettaz, Herbe à marcou, Herbe aux oies, Oseille de Tours, Sangarrigous, Sarron, Sarrous, Toute-Bonne et Varcouagne. Cette plante sauvage endémique à l’Europe, était très cultivée pendant tout le moyen-âge et tomba en désuétude avant d’être complètement oubliée lors de l’arrivée de l’épinard au XIXème siècle.
La variété ansérine quinoa d’origine andine est utilisée pour ses graines nutritives que l’on trouve maintenant en Europe.
Une autre variété, l’ambroisie ou thé des jésuites, au parfum de citronnelle, a des vertus médicinales.
Enfin une autre ansérine ou potentille des lieux humides (famille des Rosacées) est appelée aussi patte d’oie.