Arbequina

Arbequina : n.f.  L’arbequina est une variété parmi plus de cent variétés différentes d’olives connues dans le monde. Cette variété particulière a été ‘redécouverte’ il n’y a pas si longtemps sur un plateau aride près du village d’Arbeca (auparavant : Arbequa), dans la région catalane des Garrigues (Catalogne). Arbequina signifie ‘fille d’Arbeca’.
Selon la tradition, le Duc de Medinaceli—qui était aussi le seigneur d’Arbequa— aurait rapporté les premières graines en Espagne suite à un voyage à Jérusalem au Moyen Âge, où il avait été conquis par le goût de cette huile d’olive extraordinaire. Cependant, après la révolution industrielle, les oliveraies du duché ont été plus ou moins abandonnées car il fallait au moins sept kilogrammes de ce type d’olives pour faire un seul litre d’huile. Par comparaison, la même quantité d’huile pouvait être obtenue avec seulement quatre kilos de la variété Picual (au goût relativement amer) cultivée en Andalousie dans le sud de l’Espagne. Il y a seulement 30 ans, la tendance s’est renversée une fois de plus vers les olives Arbequina. Les consommateurs aisés ont redécouvert le goût exquis de cette variété oubliée et se sont mis à l’apprécier. Le marché a indemnisé les fermiers pour une récolte plus réduite. On a repris alors l’exploitation de ces oliviers, aujourd’hui centenaires, que l’on avait laissés à l’abandon, pour en tirer des récoltes.
Puis de jeunes spécimens ont été replantés.
Les olives Arbequina sont petites et rondes. En grandissant leur couleur change, elle passe du vert clair au rose et finalement au violet foncé. Elles sont récoltées en novembre, c’est-à-dire avant la plupart des autres variétés. La couleur de l’huile varie du vert émeraude au jaune d’or, en fonction du moment de la récolte. Le goût est maintenant connu dans le monde entier.
L’huile d’olive extra vierge 100% Arbequina de Can Solivera provient directement de la « source » : des olives ridées issues de très vieux oliviers trapus et tordus qui poussent sur le plateau aride autour des villages de Les Borges Blanques et Arbeca (en Catalogne). Le jus des olives est tout d’abord obtenu par une première extraction à froid au moyen d’une centrifugeuse moderne afin de garder au maximum l’odeur et le goût original. Une deuxième centrifugeuse permet d’extraire l’huile de l’alpechín (liquide résiduel du broyage des olives) en utilisant la différence de gravité spécifique.
La majorité de la récolte Arbequina espagnole est achetée chaque année par des compagnies italiennes. L’huile extraite constitue le composant fondamental de nombreux ‘coupages’ exclusifs que l’Italie exporte aux quatre coins du monde.