Arole

Arole : L’arole, qui est aussi appelé pin cembro ou pin des Alpes (Nom scientifique : Pinus cembra), est une espèce d’arbres de la famille des Pinacées. C’est un arbre caractéristique de la haute montagne, car il se développe entre 1 700 et 2 400 mètres d’altitude, là où les hivers sont très longs et les températures rigoureuses. Il est parfois appelé arol, arolle, l’arve, l’auvier, pin arolle ou tinier.
L’arole est un arbre parfaitement adapté au rude climat montagnard. Il défie le vent et les intempéries. Il est indissociable du casse-noix tacheté, qui cache ses graines et contribue ainsi à leur dissémination.
Qui n’apprécie pas l’odeur particulière du bois d’arole ? Elle provient vraisemblablement d’huiles essentielles, mais on ne connaît pas d’étude à ce sujet. Par contre, l’influence de l’odeur de l’arole sur l’homme est documentée : il a été démontré que dans une chambre lambrissée d’arole, le sommeil est plus profond et le rythme cardiaque ralenti. Si l’on ne dispose pas d’une telle chambre, on peut en simuler les influences positives avec un oreiller rempli de copeaux d’arole.
Ce bois est tendre, facile à travailler, et depuis toujours un matériau de choix pour la menuiserie et l’ébénisterie, s’agissant de faire des meubles, des aménagements intérieurs ou des ustensiles ménagers comme les louches à lait. L’arole a servi aussi de bois de feu, ce qui lui a coûté une large surexploitation. Ce n’est pas à un changement dans l’exploitation forestière que l’on doit de trouver encore des aroles dans les Alpes suisses, mais à l’extraordinaire résistance de l’espèce.
En cuisine, on se sert des aiguilles d’arole pour agrémenter des fromages ou parfumer des glaces.