Avoine

Avoine : n.f.  L’avoine est une céréale (famille des Poacées Nom botanique : Avena sativa L.), originaire d’Europe, qui est utilisée dans l’alimentation humaine pour ses vertus tonifiantes et énergétiques. Cultivée par les Romains, largement consommée en bouillies par les Germains et les Gaulois, l’avoine est restée jusqu’au XIe siècle une des bases de l’alimentation en Écosse, en Scandinavie, en Allemagne et en Bretagne, qui tous en gardent aujourd’hui encore la tradition. Elle est en effet très riche en protéines, en matières grasses, en éléments minéraux et en vitamines, et donc bien adaptée aux climats froids et humides.
Le gruau est le grain d’avoine privé de son (plats à base de gruau).
L’avoine sert surtout à confectionner des potages et des bouillies salées ou sucrées, et intervient dans la préparation de certains pains.
La bouillie d’avoine servait à nourrir les pauvres à l’époque victorienne. Elle est mentionnée dans le roman ‘Oliver Twist ‘ de Charles Dickens (1812-1870), paru en 1838.
Les flocons d’avoine se consomment au petit déjeuner, souvent avec du lait ; ils entrent aussi dans la fabrication de biscuits et de galettes, surtout dans les pays anglo-saxons.
Ce n’est que récemment que l’avoine a trouvé une place de choix dans notre alimentation. Cette céréale fût longtemps réservée à l’alimentation des chevaux, tant en France qu’en Angleterre. D’ailleurs, la légende veut que les Anglais aient considéré avec dédain cette céréale et snobé les Écossais, qui, eux, s’en servaient déjà dans leur alimentation. Il paraît que l’on trouvait dans un célèbre dictionnaire anglais de 1755 cette définition : « Avoine : céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu’à leurs chevaux ». Avec la répartie qui les caractérise, les Écossais ont trouvé ce mot : « Voilà pourquoi l’Angleterre a de si bons chevaux et l’Écosse, des hommes aussi admirables ! ». Au-delà de l’anecdote, il n’en reste pas moins que depuis, diverses études menées sur le sujet ont démontré les réels bénéfices de la consommation d’avoine sur notre santé : anti-cholestérol, satiétogène, anti-kilos et elle améliore même le transit.

Aux États-Unis d’Amérique, la pâtisserie familiale des quakers l’utilise largement (Les quakers sont les membres d’un mouvement religieux protestant fondé par G. Fox la « Société des Amis », prêchant le pacifisme, la philanthropie et la simplicité des mœurs).

Voir Müesli, Porridge.
Voir aussi Avoine, Avoinée et Avoiner sous Argot de bouche.