Bette

Bette : n.f.  La bette (ou blette) est une plante potagère de la même espèce que la betterave mais dont on ne consomme que les feuilles.
Nom botanique : Beta vulgaris L. subsp. vulgaris (Synonyme : Beta vulgaris var. cicla), famille des Chénopodiacées tribu des Cyclolobae (située dans les Amaranthacées par la classification phylogénétique).
Nom commun : bette à cardes, blette, côte de blette, côte de bette, poirée à cardes (en allemand Schnittmangold, en anglais Swiss chard, spinach beet, foliage beet, en portugais acelga, celga, en espagnol acelga, remolacha de mesa). En vendéen, elle est appelée jotte, en Bordelais et en Charentes, on parle de joute.
Cette plante, dicotylédone, apétale, dériverait de la betterave maritime (actuellement classée comme Beta vulgaris L. subsp. maritima (L.) Arcang.) qui est spontanée sur les rivages maritimes en Europe.
C’est une plante très proche de la betterave. Ce sont des formes dérivées de la même sous-espèce.
Les parties vertes ont un goût moins prononcé que les épinards et se préparent comme eux ; les nervures principales, larges et tendres, nommées «  côtes » ou « cardes »  (Voir ce mot), constituent un légume délicat, s’apprêtant comme les cardons.
Contenant autant de fer que l’épinard, très riche en potassium, en bêta-carotène et en fibres, la bette est un légume tonique et rafraîchissant.
Elle figure dans divers apprêts familiaux et surtout régionaux (notamment dans le Lyonnais et en Corse) : tartes, farces, soupes pour les feuilles vertes ; gratins, garnitures au jus pour les cardes. La tourte aux feuilles de bette est un dessert niçois.