Brède mafane

Brède mafane : locut.  Les brèdes mafane (Famille des Astéracées – Nom botanique : Acmella oleracea), encore appelées cresson de Pará, sont une espèce de plante herbacée essentiellement cultivée. On la pense originaire d’Amérique du Sud (Brésil et Pérou).
La brède mafane n’est pas seulement consommée par les Malgaches, les Mahorais, les Réunionnais et les Sud-Américains. Elle a été adoptée par toute l’Asie du Sud-Est. On la trouve couramment dans les épiceries chinoises.
Les feuilles peuvent être employées fraîches ou sèches. Les feuilles entières (et les fleurs, selon les goûts) s’utilisent comme base du plat national malgache « le romazava » (appelé parfois, en Europe, roumazaf).
Dans la Région Sakalava du Menabé, Morondava ouest de Madagascar, elle est appelée kimalao. Elle s’utilise avec les viandes grasses avec d’autres brèdes petsay et anandrano, et les Vezos l’utilisent avec du poisson, lemba (merlan) séché.
Ce plat est aussi très répandu dans l’Archipel des Comores.
La plante est réputée anesthésique, diurétique, digestive, sialagogue, antiasthmatique et antiscorbutique. Ses capitules sont réputés odontalgiques et antiscorbutiques.
Elle est aussi utilisée sous son nom portugais de « jambu » dans la cuisine typique de l’État du Pará, en Amazonie brésilienne : canard au tucupi (jus de manioc), tacacá, cariru.