Café Bourbon pointu

Café Bourbon pointu : Le Bourbon pointu est une variété de café obtenue à partir d’une mutation du caféier d’Arabie décrite dès 1711 par Monsieur d’Hardancourt, secrétaire de la compagnie des Indes, en mission à la Réunion. D’abord appelé Café du Roy selon certaines chroniques, il a ensuite été renommé Café Leroy après la Révolution, du nom d’un de ses premiers cultivateurs, décédé en 1770. Proscrite en 1718 par la Compagnie des Indes, sa culture reprendra vers 1770 avant d’être quasiment décimée en 1880 par une épidémie. Longtemps quasiment disparue, la culture de cette variété du caféier d’Arabie (Coffea arabica cv. laurina) est aujourd’hui relancée à La Réunion, mais aussi en Guadeloupe et en Nouvelle-Calédonie, dans la perspective d’une production haut de gamme.
La variété permet de produire un café se distinguant par une bonne acidité, une faible amertume mais surtout un faible taux de caféine. Il est de 0,4 à 0,75% contre 1,2 à 1,6% pour les arabicas, soit environ la moitié.
Le goût de la boisson est raffiné et délicat. Ses propriétés sensorielles sont exceptionnelles, notamment grâce à des notes fruitées très originales : orange, mandarine et même litchi dans certains lots. Le spécialiste du café Yoshiaki Kawashima a quant à lui retenu le goût sucré, fruité et élégant de la première petite gorgée.
Au début de l’année 2007, la Specialty Coffee Association du Japon accorde au Bourbon pointu la distinction rare de « café premium », qui s’applique aux produits ne souffrant d’aucun défaut et présentant des saveurs marquées. C’est cette récompense qui a incité une entreprise japonaise à acheter une partie de la récolte avant même que la phase expérimentale du projet n’ait touché à sa fin.
Le Bourbon pointu est désormais le café le plus cher du monde, ce qui s’explique par sa rareté et le caractère endémique des plants requis pour la culture. En 2010, chaque paquet a été vendu 7.350 yens, ce qui représente environ 470 euros le kilogramme. C’est trois fois plus que le Jamaica Blue Mountain, jusqu’alors le café le plus onéreux.