Chevrier (haricot)

Chevrier (haricot) : Le chevrier est un nom commun donné au haricot flageolet en hommage à Paul-Gabriel Chevrier, cultivateur de Brétigny-sur-Orge.
Celui-ci découvrit en 1872 un procédé de séchage permettant de leur garder leur couleur verte.
La foire aux haricots d’Arpajon (*) lui rend hommage. Elle a lieu le troisième week-end du mois de septembre.
(*) Arpajon est une commune française située à trente et un kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France.
Histoire de la découverte du haricot chevrier : En 1872, à l’âge de 48 ans, Paul-Gabriel Chevrier fait une découverte qui va révolutionner la région.
Cette année là, par crainte du gel, le cultivateur de Brétigny-sur-Orge rentre ses plants de haricots plus tôt que d’habitude. Quelques semaines plus tard, en ouvrant les gousses, il constate avec surprise que la plupart des graines sont restées très vertes, et qu’une fois cuites, elles sont particulièrement bonnes… Le chevrier est né.
Il reproduit cette expérience saison après saison, en arrachant les plants de haricots avant la maturité des graines, les faisant sécher à l’ombre, et en les plaçant en tontines (**).
(**) Tontine : Corbeille de mousse ou paillon servant à protéger un arbuste ou un plant emmotté pendant le transport.

Achetez ici et au meilleur prix du marché vos haricots chevrier :