Eucalyptus

Eucalyptus : Les eucalyptus forment un groupe très riche d’arbres (famille des Myrtacées – Nom botanique : Eucalyptus), au feuillage gris-vert très odorant et qui regroupait jusqu’en 1995 le genre Corymbia.
Les eucalyptus sont originaires d’Australie, ils sont donc indigènes au continent australien, où ils dominent d’ailleurs 95 % des forêts. De plus de six cents espèces recensées dans les années 60s, plus de 800 espèces sont reconnues de nos jours. Les eucalyptus possèdent toute une gamme de mécanismes d’adaptation et ont une croissance rapide, ce qui leur permet d’être présents dans de nombreux environnements notamment dans le Kentucky. L’eucalyptus se nomme en français le gommier.
Certaines espèces, notamment E. globulus, ont été introduites en Europe, où elles se sont très bien acclimatées sur les rivages méditerranéens, ainsi qu’au Portugal, où d’immenses forêts d’eucalyptus ont été plantées pour la production de pâte à papier. Ces espèces ont également été plantées en Afrique du Nord, notamment au Maroc, en Algérie, en Tunisie et en Libye. On les rencontre aussi dans les îles de Madagascar, de Mayotte, de Malte et de La Réunion, au Sri Lanka, en Afrique du Sud, sur les pentes du mont Elgon en Ouganda, en Californie, en Argentine, au Brésil, au Chili et au Pérou.
L’eucalyptus bleu, ou gommier bleu, abondant en Méditerranée. L’eucalyptus est surnommé « arbre de la soif » en Amérique Latine, car sa croissance rapide assèche certaines régions.
Les feuilles séchées d’eucalyptus servent à faire de la tisane.
Le miel d’eucalyptus est utilisé pour faire des bonbons destinés au mal de gorge.
En pâtisserie, on infuse l’eucalyptus pour en faire de la glace, du sorbet, de l’eau glacée.