Fonio

Fonio : Le fonio blanc est une plante annuelle herbacée (famille des Poacées – Graminées – Nom botanique : Digitaria exilis) cultivée pour ses graines. Le fonio est une céréale « mineure », qui n’a d’importance économique que dans quelques régions d’Afrique occidentale. La récolte annuelle dans ces régions est de l’ordre de 260 000 tonnes. Le fonio blanc est cultivé dans la zone de la savane depuis le Sénégal jusqu’à la région du lac Tchad, sauf au Libéria. C’est une culture très importante en Guinée et dans le Fouta-Djalon. Cette culture se contente de sols pauvres, non fumés et s’adapte aux pluviométries variables.
Le fonio blanc est une plante herbacée de 80 cm de haut. Son inflorescence composée est formée de racèmes regroupant des épillets à deux fleurs dont une seule fertile. La graine est un caryopse qui reste entouré de ses glumes et glumelles (c’est une céréale « vêtue » comme l’orge et le riz). Sa taille est très petite, à peine 1,5 mm (il faut 2 000 graines pour faire 1 gramme).
La graine de fonio doit être décortiquée avant consommation. Ce travail laborieux qui revenait traditionnellement aux femmes était fait à la main, au pilon et mortier, mais des décortiqueuses électriques ont été mises au point ces dernières années.
Pour l’alimentation humaine : le fonio décortiqué entre dans de nombreuses recettes africaines : couscous, boulettes de viande, beignets, pain, etc. Sa valeur nutritionnelle est équivalente à celle du riz. Par rapport aux autres céréales il contient plus de glucides (84 %), moins de lipides (4%) et moins de protéines (10 %) mais sa teneur en méthionine et cystine est intéressante.
Le fonio se cuisine exactement comme les pâtes ou le riz (11 minutes de cuisson). Consistance assez légère comparée aux pâtes ou riz.
Pour l’alimentation animale : on peut nourrir les animaux avec les grains mais aussi avec la paille. La paille est utilisée aussi comme matériau de construction (mélangée à de l’argile) et comme combustible pour la cuisine.

Production mondiale du fonio :

Production en tonnes. Chiffres 2013-2014
Données de FAOSTAT (FAO)
Guinée 135 000 51 % 135 000 51 %
Nigeria 82 000 31 % 82 000 31 %
Côte d’Ivoire 15 000 6 % 15 000 6 %
Mali 14 000 5 % 14 000 5 %
Burkina Faso 13 432 5 % 13 500 5 %
Bénin 2 079 1 % 2 100 1 %
Guinée-Bissau 1 500 1 % 1 500 1 %
Niger 1 000 0 % 1 000 0 %
Total 264 011 100 % 264 100 100 %

Achetez ici et au meilleur prix votre fonio ainsi qu’un livre sur le fonio africain :