Groseille à maquereau

Groseille à maquereau : La groseille à maquereau (ou raisin crépu) est le fruit du groseillier épineux (famille des Grossulariacées – Nom botanique : Ribes uva-crispa), se présentant comme une grosse baie, soit violacée, ovoïde et duveteuse (originaire du Val de Loire, très savoureuse, donnant un jus délicieux, vendue localement en juillet), soit verdâtre, jaune ou blanche et même rouge, ronde et lisse (cultivée en petite quantité en Lorraine, disponible aussi en juillet). La groseille à maquereau est un fruit peu nourrissant (30 Kcal ou 125 kJ pour 100 grammes), peu sucré, riche en potassium, en vitamine C et en oligoéléments.
Son nom tiendrait au fait que les maquereaux (poissons) étaient traditionnellement cuisinés accompagnés de ces fruits.
Le groseillier à maquereau se rencontre à l’état sauvage dans les forêts.

Voir aussi Groseille à maquereau sous Argot  de bouche.

Emploi des groseilles à maquereau : Les groseilles à maquereau sont produites à plus vaste échelle aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne, où elles servent à préparer une sauce aigre-douce qui accompagne traditionnellement le maquereau (d’où leur nom), le gigot et la venaison.
On les mange aussi crues, avec du sucre, et on en fait des tartes, des sorbets, des fools, des gelées et des sirops. On les incorpore à des cheesecakes, puddings, des chutneys, des salades de fruits, et on les utilise en cuisine pour accompagner certains poissons et le canard.