Lotus

Fleurs de lotus

Lotus : Le lotus est une plante asiatique, (famille des Nélumbonacées – Nom botanique : Nelumbo nucifera), voisine du nénuphar.
En botanique, le lotus, dont le nom dérive du grec lotos par le latin lotus, est un nom vernaculaire ambigu qui désigne en français diverses plantes, arbres, arbustes ou herbes, terrestres ou aquatiques, qui portaient déjà ce nom dans l’Antiquité.
Parmi toutes ces plantes, celle qui correspond au lotus du langage courant est le Lotus sacré (Nelumbo nucifera Gaertn), une herbacée rhizomateuse aquatique. L’effet lotus se réfère à la super-hydrophobie des feuilles des deux espèces du genre Nelumbo.
Voir Fleur de lotus.

Racines de lotus

Emplois culinaires du lotus : On consomme les grosses graines (crues, bouillies ou grillées), les racines comme du céleri et parfois les feuilles comme des épinards.
Au Viêt Nam, les graines de lotus, au goût d’amande, s’utilisent dans un potage sucré très populaire ; à Java, les feuilles de lotus sont farcies de riz aux crevettes.
En Chine, elles le sont de viande et d’oignon hachés, et les graines, confites au vinaigre ou au sirop, sont appréciées comme friandises.
La cupule de la fleur de lotus et les graines qu’elle renferme sont, comme bien d’autres parties de la plante, comestibles.
On trouve en Europe des conserves de rhizomes de lotus au naturel, dont les tranches, percées de trous, sont caractéristiques, et servent de garniture de viandes et de volailles.

Quelques préparations à base de lotus :