Noix-pain

Noix-pain : La noix-pain est un arbre sud-américain (famille des Moracées – Nom botanique : Brosimum alicastrum) dont les autres genres incluent le figuier et le mûrier. L’espèce est aussi appelée « Noyer Maya » et « Ramón » (en particulier dans les régions de langue espagnole). La plante est également connue par une série de noms autochtones mésoaméricain et d’autres langues, y compris mais sans s’y limiter : ojoche, ojite, ojushte, ujushte, ujuxte, capomo, mojo, bœuf, Iximché, Masica ‘et uje à Michoacan Mexique, ou encore chokogou en créole haïtien.
Deux sous-espèces sont généralement reconnues par les taxonomistes :
Brosimum alicastrum ssp. alicastrum.
Brosimum alicastrum ssp. bolivarense (Pittier).
La noix-pain ne doit pas être confondue avec Artocarpus camansi qui appartient aussi à la famille des Moracées et qui est parfois désignée par le même nom (« breadnut ») par les anglophones.
Description : L’arbre à feuilles persistantes peut atteindre jusqu’à 45 mètres de haut. Il est l’une des vingt espèces dominantes de la forêt maya. Parmi les espèces dominantes, il est le seul qui est pollinisé par le vent. Il est également trouvé dans les jardins traditionnels forestiers mayas et c’est lui qui a donné son nom aux sites archéologiques mayas de Iximché et Topoxte au Guatemala.
Les fruits de noix-pain se dispersent sur le sol en Mars et avril. Ils ont une grosse graine couverte par une fine peau de couleur orange à saveur d’agrumes appréciée par de nombreux animaux forestiers. Le Ramon est en effet nutritif et a constitué une partie de l’alimentation des Mayas.
Cette espèce vit sur la côte ouest du Mexique et au centre du pays, ainsi qu’au Guatemala, Salvador, dans les Caraïbes, et en Amazonie.

Emplois de la noix-pain : Pendant l’ère moderne, la noix-pain a été négligée comme source nutritive et a souvent été décrite comme un aliment utilisé comme famine, pourtant la noix-pain est extrêmement riches en fibres, calcium, potassium, acide folique, fer, zinc, protéines et vitamines A, E, C et B, ce qui lui confère des propriétés nutritionnelles comparables à celles du soja ou du quinoa.
La noix pain a été pendant longtemps une nourriture essentielle des populations mésoaméricaines. Un arbre peut en fournir 180 kg par an. Les graines fraîches peuvent être cuites et mangées directement ou mises à sécher au soleil à rôtir et conservées pour être consommées plus tard.
La graine peut être préparée comme la pomme de terre en purée ; rôtie elle a un goût de chocolat ou de café et peut être préparée dans de nombreux autres plats.

Certains pays utilisent tant les feuilles que les fruits et les graines comme fourrage de saison sèche notamment pour les porcs.