Pêche de vigne

Pêche de vigne : Le terme « pêche de vigne » s’applique à un type de pêche plutôt qu’à une variété précise.
En France, la pêche de vigne se présente avec une chair rouge-foncé, une peau gris souris et une maturité encore plus tardive. La caractéristique commune est une production de fruits à la même période que la vigne. Ces variétés sont également sensibles aux attaques d’oïdium de la vigne. Des viticulteurs des Coteaux du Lyonnais avaient alors l’habitude de planter quelques pêchers au milieu de leurs vignes afin de détecter les attaques d’oïdium et de les combattre au plus tôt.
La couleur lie de vin de la variété française lui valut également le nom de pêche vineuse et pêche sanguine. Le terme « pêche de vigne » a également été utilisé pour décrire le fruit de pêchers cultivés en plein-vent.
En Suisse, où elle est nommée Cardinal, « pêche de vigne » désigne une pêche à chair blanche, à peau duveteuse verte et rouge, de maturité plus tardive que les pêches commerciales.

Emplois de la pêche de vigne : A cause de son couleur vive et éclatante de sa chair, de sa robe grise aux reflets violacés, la pêche de vigne est très prisée des cuisiniers et surtout des pâtissiers. Il existe toutefois une variété à chair blanche un peu moins rustique.
On la trouve en cake, tarte et clafoutis, sorbet et glace, coulis et confiture.
En nectar, en jus, en liqueur, en crème alcoolisée,…

Quelques apprêts culinaires de la pêche de vigne :